Saison 2024/2025

LES CRÉATIONS

Création théâtre-danse-musique
DU 17 AU 19 OCTOBRE 2024

Du jeudi au samedi à 19h30
 
 

© Gyung Moo Kim

 
Costumes
Lauren Victoria Steel

Scénographie
Jules Linglin

Dramaturgie
Alberica Bazzoni

Lumières
Annegret Schalke

Ingénieur du son
Andrea Parolin

Photographie, vidéographie
Gyung Moo Kim

Production
Hanna El Fakir et Cyril Mouthier
Furiaa
 

Jeudi 17 octobre 2025
Rencontre

Avec Alma Palacios, Manon Parent
et l'équipe de création
À l'issue de la représentation
 
En coproduction avec Le Colombier, FURIAA présente
 
AUTOBIOGRAPHIE DES CONTRADICTIONS
 
Direction artistique, mise en scène, chorégraphie, composition et interprétation
Alma Palacios et Manon Parent
 
 

Autobiographie des contradictions vous convie à la cérémonie funéraire fantasmée de Goliarda Sapienza, écrivaine anarchiste sicilienne du XXe siècle.
Inspirées par son œuvre majeure et cependant posthume, deux femmes au plateau tuent et donnent naissance, elles révèlent et trahissent, elles font émerger les monstres et les désirs qui les animent. En incarnant un espace sororal, elles jouent, elles s’esclaffent et tissent une fête qui mêle théâtre, danse et musique.
Par le biais de leurs corps dansants et de leurs chants, les sœurs complices questionnent et labourent la terre dans laquelle elles ont poussées. Elles s’engagent dans la semence et la récolte de voix. Des voix qui tentent envers et contre tout de s’émanciper du carcan normatif, qui chantent ce que la mauvaise herbe susurre avant d’être trop souvent arrachée.

 

Le travail de Goliarda a surgi dans nos vies de jeunes femmes avec L’art de la joie il y a une dizaine d’années, nous ouvrant les yeux sur ce que peut signifier la quête de liberté, le féminisme, l’importance et la valeur de la sororité, le non-conformisme, la résistance au fascisme, la non-binarité. Des valeurs qui sont toujours menacées, étouffées, et d’autant plus avec la montée inquiétante de l’extrême droite en France, et dans le monde. Comment un ouvrage aussi majeur que L’art de la joie, devenu si central dans nos vies de femmes aujourd’hui, et dans celles de beaucoup de gens, n’est pas parvenu à être publié du vivant de l’auteure ? Pourquoi sa publication a-t-elle été empêchée pendant si longtemps ? Qui cette œuvre fait-elle trembler ? Dans quelle mesure ces questions font-elles écho à nos expériences de femmes, dans la société et dans le monde du spectacle vivant ?

 

Résidence territoriale soutenue par le Département de la Seine-Saint-Denis et la DRAC Île-de-France

Le partenariat avec Le Colombier, notre présence en Seine-Saint-Denis et particulièrement à Bagnolet, sont des choix motivés par un lien personnel et de longue date que nous entretenons avec ces lieux. Nous avons grandi à Bagnolet, commencé la danse et la musique au conservatoire municipal, y avons étudié de l’âge de 4 ans jusqu’à nos 18 ans. Nous avons ensuite entretenu des liens très proches avec nos professeures, qui nous ont accompagnées tout au long de nos parcours. La qualité de leur enseignement et leur soutien nous ont permis de poursuivre une carrière professionnelle. Manon est passée par la classe CHAD à l’ENM de Montreuil, et nous nous sommes ensuite retrouvées au CNR de Paris avant d’intégrer le CNSMDP en danse contemporaine.
Le projet de Manon Parent et Ioannis Mandafounis, « Scarbo » qui a ensuite été diffusé au Théâtre de la Ville à Paris, a été coproduit et créé au Le Colombier en 2021.
Aujourd’hui, il s’agit pour nous de revisiter ces lieux et de partager avec la ville de Bagnolet ce que nous avons récolté tout au long de nos parcours artistiques respectifs.
Le contenu de notre recherche artistique est élaboré autour de l’œuvre de l’écrivaine Goliarda Sapienza, anarchiste et humaniste, profondément attachée à rencontrer et à saisir la singularité de celles et ceux qui l’entourent, issus de milieux sociaux très divers. De la voix et de la démarche de Sapienza est né notre désir de lier la création artistique avec des interventions auprès de différents publics du champs social et de nous en inspirer.
Il s’agit pour nous de faire une recherche autour de la voix émancipatrice. De questionner ce que peuvent les voix qui s’élèvent, les voix qui chantent, les corps qui dansent, et comment cela transforme un individu et peut-être une société.

 

Production FURIAA
Coproductions Le Colombier (Bagnolet), Théâtre de Vanves.
Soutiens Ministère de la Culture - DRAC île de France, Région Île-de-France, Département de la Seine-Saint-Denis, Kultur Ensemble Palermo (Institut français et Goethe-Institut Palermo), Conservatoire Erik Satie (Bagnolet), Médiathèque de Bagnolet, Tanzfabrik Berlin, Château de Monthelon, La Pop, Le 104 Paris, ADC Genève, PSR Heizhaus Berlin, Fabrique de Théâtre Bastia, Association Femmes Solidaires 93, Festival Les Digitales Genève, Palazzo Butera Palermo, CND Pantin.
Remerciements toutes les équipes des lieux partenaires, en France, en Allemagne, en Sicile, Nathalie Castagné, Frédéric Martin, Angelo Pellegrino, Isis von Plato, Mélanie Fréguin, Tiphaine Carrere, John Cohen, tous et toutes nos proches qui ont rendu ce projet possible.