Saison 2017/2018

LE 26 MARS A 20H30 / Concordan(s)e

Une rencontre inédite entre un écrivain et un chorégraphe

 

 


ENTRE GESTES ET MOTS

Le festival passe une commande à un chorégraphe et un écrivain qui ne se connaissent pas au préalable. Ils vont découvrir leurs expériences respectives, cheminer ensemble pour nous dévoiller le fruit de leurs échanges, de ces croisements entre le geste et le mot. Le chorégraphe et l'écrivain interprètent ensuite face au public une chorégraphie et un texte inédits. Ces rencontres offrent à chaque fois des formes inattendues, des créations inédites qui donnent à cette expérience toute sa richesse, son originalité.
L'intention de ces rencontres est de découvrir, sur un même espace, le chorégraphe et l'écrivain dans cet acte artistique commun.


 

Sylvain Pattieu écrivain Yvann Alexandre chorégraphe

Sylvain Pattieu

Il est Maître de conférences en histoire et en création littéraire à Paris 8 et écrivain. Il publie des romans au Rouergue : Des Impatientes (2012), trajectoire de deux adolescentes noires en banlieue parisienne ; Le Bonheur pauvre rengaine (2013), dans le Marseille interlope des années 1920 ; Et que celui qui a soif vienne. Un roman de pirates (2016), récit d’aventures, d’utopie politique et de rhum. Des documentaires littéraires chez Plein Jour : Avant de disparaître, Chronique de PSA-Aulnay (2013), sur la fermeture de l’usine ; Beauté Parade (2015), sur la grève de manucures chinoises et de coiffeuses ivoiriennes sans-papiers ; Nous avons arpenté un chemin caillouteux (2017), histoire de Jean et Melvin McNair, couple d’Africains-Américains qui ont détourné un avion en 1972 et refait leur vie en France. Il fait des lectures musicales avec le musicien Orso Jesenska, réalise reportages ou portraits avec le photoreporter Sylvain Cherkaoui.

Yvann Alexandre

Yvann Alexandre débute en amicale laïque et au conservatoire de La Roche-Sur-Yon. Il poursuit son parcours à Montpellier au sein d'Epsedanse et fréquente en parallèle le CCN de Montpellier. À cette époque, la rencontre avec Christian Bourigault et d'autres enseignements fondateurs feront éclore les bases de son travail de créateur et de sa pédagogie. Il crée sa Cie en 1993 à Montpellier et réalise sa première création pour les Hivernales d'Avignon et Montpellier Danse.
En plus de ses créations, présentées sur de nombreuses scènes et festivals en France et à l'étranger, il a aussi été l'invité des Conservatoires nationaux Supérieurs de Paris et de Lyon, de Québec et Montréal, ou encore du Centre Chorégraphique National de Nancy et de la Nordwest Tanzcompagnie en Allemagne. Il s'est imposé au cours de ces presque 25 saisons de création comme le représentant d'une danse abstraite, très préméditée, loin des performances et des improvisations de ceux de sa génération, et avec un attachement particulier à l'écriture du mouvement.
Ses pièces placent sur le même plan le mouvement et la scénographie, comme deux matières à égalité : la matière plastique en totale interaction avec la matière-corps.

Carole Martinez écrivain Pascale Houbin chorégraphe

Carole Martinez

Elle a d’abord tenté de devenir comédienne. Elle a dirigé une troupe de théâtre avant de reprendre des études de lettres tout en rédigeant des piges pour des journaux d’entreprises.
Elle a ensuite enseigné les lettres en banlieue parisienne durant dix ans en écrivant les premières pages d’un roman Le coeur cousu, sorti chez Gallimard en 2007 (14 prix littéraires). Son deuxième roman, Du domaine des Murmures (Gallimard) a remporté le Prix Goncourt des lycéens en 2011. Le troisième La Terre qui penche (Gallimard) est sorti à la rentrée 2015.
Elle est aussi l’auteur d’un roman jeunesse L’oeil du témoin (Edition Rageot), d’un album jeunesse La Belle et la Bête (Gallimard) et d’une bande dessinée, Bouche d’ombre (Casterman, 2014/2015/2017).

Pascale Houbin

Elle a été interprète de Daniel Larrieu, Philippe Decouflé, Sidonie Rochon, le groupe Alis. Elle fonde sa compagnie "Non de Nom " en 1987. Ses premières créations intègrent à la chorégraphie la langue des signes française. Cette expérience lui permet d’explorer les résonances reliant texte et mouvement. Son écriture chorégraphique et sa manière unique de plier/déplier l’espace autour d’elle s’impriment alors dans l’espace scénique comme une véritable poésie visuelle.
A partir de 1999, elle s’engage dans une suite de créations avec d’autres auteurs : Abbi Patrix (conteur), Levent Beskardes (comédien sourd), Georges Appaix (chorégraphe), Dominique Boivin (chorégraphe), Patrick Bonté (metteur en scène).
Depuis 2002, elle réalise une série de vidéos Aujourd’hui à deux mains. Il s’agit d’une collection de portraits gestuels filmés « à blanc » dans différents métiers (boulanger, pilote de chasse, couturière, croupier…).
En 2015, elle réalise le film Le geste exilé en réponse à une commande de l’association Travesias (Rennes), un projet mené dans le cadre de l’action Nouveaux Commanditaires soutenue par la Fondation de France.

programmation - Association Indisciplinaire(s)

Le festival a lieu du 05 mars au 14 avril 2018


Dans plus de 30 lieux en Île-de-France et en régions
Direction / Jean-François Munnier
www.concordanse.com

concordan(s)e est soutenu par le Département de la Seine-Saint-Denis, la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France / Ministère de la Culture, La Mairie de Paris, La Sofia, la fondation Jan Michalsky.
L'association indisciplinaire(s) bénéficie de la permanence artistique et culturelle de la Région Île-de-France.