Saison 2021/2022

Création 2018 - Reprise
DU 14 AU 15 MAI 2022

Samedi à 18h / Dimanche à 16h
Durée 1h
À voir dès 14 ans
 
 

© Patrice Forsans

 
 

Avec
Damien Houssier

Création et régie lumières
Hugo Dragone
Romane Margueritte

Costumes
Louise Yrribaren

Production
Coralie Basset

Diffusion
Florence Francisco
Les Productions de la Seine

En partenariat avec le Colombier, la Cie Day-for-night présente
 
LA MEDUSE DEMOCRATIQUE
D'après les écrits de Robespierre et Sophie Wahnich
Mise en scène Anne Monfort
Adaptation Anne Monfort et Damien Houssier
 
 

Robespierre revient du passé pour commenter notre présent.
Il prend position sur l’état d’urgence.

 

NOTE D’INTENTION / Anne Monfort

 

Faut-il porter le deuil de la démocratie ? A-t-elle disparu à force d’être confondue avec le consensus ? Nous avons eu l’envie de revenir aux fondamentaux, à Robespierre, à Saint Just, à Sophie Wahnich aussi, l’auteur du Radeau démocratique. Radeau ou Méduse ? La démocratie pétrifierait-elle tous ceux qui la regarderaient en face ? Nous avons voulu imaginer une fantaisie picturale, se promenant dans l’histoire de l’art et du politique, pour interroger cette démocratie, la rendre vivante de conflits, et pourquoi pas, insurgeante.

 
Ce spectacle s’inscrit pour moi dans la suite de No(s) révolution(s) où j’interrogeais la possibilité aujourd’hui d’une révolution. Partageant avec Damien Houssier le souci des questions démocratiques, nous avons voulu réfléchir ensemble à ces questions et en faire théâtre. Nous avons repris l’idée de l’entretien avec le fantôme de Robespierre que Sophie Wahnich avait écrit pour la revue Vacarme juste après l’attentat du Bataclan. Nous interrogeant aujourd’hui sur une haine de la démocratie répandue, sur la confusion entretenue sur le terme démocratie, souvent assimilée à un débat perpétuel et désorganisé, constatant l’intériorisation de la défaite vécue par la gauche, nous sommes retournés aux fondamentaux, à Robespierre qui a beaucoup écrit sur l’organisation du contrôle démocratique. La figure nous intéressait d’un point de vue théâtral, évidemment : incorruptible, présenté par l’historiographie comme un sanguinaire, premier à réclamer l’abolition de la peine de mort et de l’esclavage, voulant une révolution sociale et noirci par les thermidoriens aussi pour cette raison… Nous avons travaillé à partir des textes où Robespierre se défend des calomnies qui ont eu la vie dure et qu’on retrouve quasiment dans le texte chez les historiens de droite actuels, à partir d’articles et d’entretiens de l’historienne Sophie Wahnich qui met en rapport l’actualité et l’époque révolutionnaire.

 

Production Day-for-night, Festival de Caves 2018
Soutiens Théâtre-Cinéma Paul Éluard de Choisy-le-Roi, Nouveau Théâtre de Montreuil-CDN.
La compagnie day-for-night est conventionnée par la DRAC Bourgogne - Franche-Comté, soutenue par la Région Bourgogne Franche-Comté et dans ses projets par le Conseil départemental du Doubs et la Ville de Besançon.

 

LA PRESSE EN PARLE...

"Savoureux (Damien Houssier) dans la peau d’un Maximilien de Robespierre qui s’adresse (…) aux « citoyens, délégués du peuple » réunis autour d’une très grande table (…) Audelà de l’amusement, bien des questions résonnent au présent …."
Gérald Rossi / L’Humanité
 
"Puisant dans les fondamentaux révolutionnaires et les interrogations de l'historienne Sophie Wahnich, ce rendez-vous intime avec l'Histoire joue d'éclats de lumière sur notre actualité. "
Corinne Nèves / Le Parisien
 
"L’interprète Damien HOUSSIER est remarquable, il réussit à captiver le public, à rendre crédible, voire hallucinante la présence de Robespierre, tel un personnage shakespearien, tragique, incandescent mais aussi humain.
Ce spectacle est à voir absolument ! "
Evelyne Trân / Théâtre au vent
Lire l'article
 
"Le comédien Damien Houssier porte admirablement les textes de Robespierre et de Saint Just. La mise en scène d’Anne Monfort mêle judicieusement Histoire et actualités, documentaire et fiction. Damien Houssier offre une interprétation magistrale et nous emporte dans un voyage suspendu dans le temps. À ne pas manquer durant ce festival !"
Paula Gomes / Théâtreactu
Lire l'article
 
"Un étrange et passionnant huis-clos avec la figure historique de la Révolution française, où prend corps un Robespierre épuisé, tragique, luttant jusqu’au bout « pour le bonheur et pour la liberté »."
Sceneweb
Lire l'article
 
"Une prestation habile et de haut vol – une réflexion renouvelée sur ce que les mots de « démocratie » et de « révolution » signifieraient et voudraient finalement dire."
Véronique Hotte / Hotello
Lire l'article
 
"Anne Monfort signe donc un spectacle extrêmement fort et juste, plongeant dans les méandres politiques en suivant les mouvements doux et saccadés de la méduse, comme des respirations absolument nécessaires dans le tourbillon de l’actualité dans laquelle nous sommes plongés."
Noémie Regnaut / I/O Gazette
Lire l'article