Saison 2016/2017

9 ET 10 DÉCEMBRE À 20H30 / Performances dansées

 

© Claude Boisnard

 

Avec
Mathias Dou
Lydia Boukhirane

Création sonore en direct
Christophe Séchet

Technique vidéosurveillance
Jacques Bouault

Objets réalisés par
Marguerite Danguy des Déserts
Philippe Deleplanque

Avec l'aide de Leblon-Delienne (Neufchatel en Bray)

Photos
Claude Boisnard

Chargée de production
Valérie Teboulle
 

rencontre avec
l’équipe de création
le vendredi 09/12

En coréalisation avec Le Colombier, Le Relais/Groupe Expir présente
LES CORPS MOUS
Conception de Vincent Lacoste
 

 

C’est la courte durée de notre existence qui fait que nous appelons «dur» ou «mou» tel ou tel matériau. Giuseppe Penone, sculpteur

Les Corps Mous est un projet chorégraphique construit à partir de rencontres entre des matières, des danseurs, des plasticiens, des espaces sonores créés en composition directe.
Il décline la notion de mollesse sous la forme de performances pendant lesquelles les danseurs évoluent dans des environnements à la fois plastiques et sonores, qui renvoient chacun différemment à cette idée de Corps Mous.
Le Mou est ici vécu comme un lieu d'exploration qui entre en opposition aux modèles dominants de notre époque et se propose comme une alternative à la dureté de notre temps, tout en ouvrant sur un ensemble de sensations qui touchent l'être dans ses dimensions physiques, psychiques et politiques.

LES CORPS MOUS#1 / Avec Mathias Dou

Un danseur seul évolue dans un espace délimité par un tapis. Mis en mouvement par un jeu de vides et de pleins, il invente un rapport à l'espace et à son anatomie, et franchit peu à peu les limites de l'(a)normalité. L'univers qui l'entoure est essentiellement sonore, bruits ou musiques qui viennent l'accompagner puis le violenter, le percuter. Le corps reçoit, subit, mais résiste et fait naître du sol une forme mouvante dans laquelle il s'enveloppe, et qu'il laisse finalement choir.

LES CORPS MOUS#2 / Avec Mathias Dou et Lydia Boukhirane

Pour ce deuxième volet, un espace décompressé, démultiplié, capté par un système de vidéosurveillance. L'espace central homogène et blanc est occupé par deux formes oblongues et malléables qui deviennent des assises dans lesquelles les danseurs peuvent s'enfoncer, voire disparaître. Passant d'un espace central à un espace extérieur, déjouant nos attentes, les danseurs laissent surgir des images fugitives d'eux-mêmes, parfois inquiétantes, qui évoquent la plasticité de nos corps-visages. Une réflexion active sur le mou qui fuit, trouve d'autres chemins, s'infiltre hors du cadre qu'on lui a fixé. Une interrogation sur le devenir, l'individuation, et la tension entre un espace confortable mais régressif, et l'espace du lointain, de l'inconnu.

 

Extraits de presse / CORPS MOUS#1

Un solo virtuose.
Cédric Chaory – Umoove

Mathias Dou marque le paysage chorégraphique d’un nouveau projet autour de la matière, par un solo à l’impact important.
Thomas Hahn – Danser Canal Historique

Un corps mou qui s’éveille aux bruits du monde pour raconter notre époque où l’on porte le monde à bout de bras.
Celia Sadai – /0 gazette 2

Un solo kaléidoscopique irrigué par une recherche aux ramifications infinies autour de la qualité de mollesse.
Marie Plantin – Revue Théâtre(s)

 

Extraits de presse / CORPS MOUS#2

Vincent Lacoste nous saisit par son coup de théâtre. L’ambiance qui était au départ douce et somnolente devient anxiogène et hypnotique Ici les corps tombent, l’homme a presque une tête de bonhomme Michelin, l’affaire devient drôle. Lacoste joue à la poupée avec ces deux magnifiques danseurs, il leur fait tout faire, les déshabillent, les rendant hagards. C’est brillant.
Amélie Blaustein Niddam – TouteLaCulture.Com

 

Production / Le Relais/Groupe Expir (Seine Maritime). Résidences / Prêt de studio Le Phare CCN Le Havre-Normandie / Accompagnement spécifique à Micadanses (Paris) / parrainage aux Ateliers Intermédiaires (Caen) / Vincent Lacoste entre en compagnonnage avec le festival ZOA pour l'édition 2016. Soutiens/Programmations / Festival ZOA Zone d'Occupation Artistique 2015 et 2016 (Paris) / Festival Whoopee 2015 et 2016 - Satellite Brindeau (Le Have) / Festival Dance Box 2016 - Centre Culturel Bertin Poirée (Paris) / Spectacles Sauvages 2015 - Le Regard du Cygne (Paris).